Adhérer à l’initiative locale

LOGO-PST-WEB

« Pays Salonais en Transition » est une association

Soutenez-nous en devenant adhérant ou membre bienfaiteur !

Les montants minimum de cotisation sont de  :

Membre adhérent individuel : 12€ (1€ par mois, qui dit mieux ?!!)
Soutien (individuel)             :  20€
Adhérent Couple ou Famille :  20€
Membre Bienfaiteur            : 30€ ou plus

Télécharger ici le fichier pdf : BULLETIN_ADHESION 15-16

Merci de nous envoyer le bulletin rempli avec votre règlement à :
  • Pays Salonais en Transition
    Maison de la vie associative
    55 rue André Ampère
    13300 Salon-de-Provence
Vous pouvez aussi rejoindre un groupe thématique  pour sensibiliser et animer notre mouvement, ou encore proposer votre aide pour l’organisation de nos actions.
Contact : salontransition@gmail.com

 

Salon, le 10/02/2031 

Pays Salonais en Transition : Initiative citoyenne, née au début de la 2ième décennie du XXIe s., visant à faire prendre conscience à la population du  besoin de se préparer face aux bouleversements qui se sont produits depuis : la pénurie de pétrole, le changement climatique et les crises économiques.  En effet, à cette époque la majorité de la population était encore dans l’utopie que le mode de vie dispendieux du XXe siècle pourrait continuer indéfiniment ! (avec des ressources à la limite de l’épuisement, cela parait fou aujourd’hui !). Les Transitionneurs ont été les premiers à « réinventer le mode de vie » à Salon. L’originalité du mouvement des Initiatives de Transition(1) par rapport aux mouvements écologistes ou sociaux existants tient en plusieurs points. Tout d’abord, la vision de l’avenir est résolument optimiste, et les crises sont vues comme des opportunités de changer radicalement la société actuelle. La deuxième originalité est que le mouvement concerne la communauté dans son ensemble car c’est cette dernière qui porte le changement par son génie créatif. L’action ne se limite pas aux gestes individuels quotidien, ni aux instances politiques. Ainsi cette initiative citoyenne est apolitique et ne choisit pas le mode d’action de la confrontation(2).

Le mouvement s’appuie sur le tissu social et associatif local où chacun est libre d’exprimer ses points de vue. L’essentiel  pour l’initiative de Transition est de garder un esprit d’ouverture, et proposer une vision positive et créatrice à l’ensemble de la population selon une charte éthique définie par le mouvement. ———————————————————————————————-

1. Ce processus a été développé en 2005 par les étudiants du cours de soutenabilité appliquée de l’université de Kinsale (Irlande) sous la direction de Rob Hopkins, formateur et enseignant en permaculture. La première mise en application a été initiée en 2006 dans la ville de Totnes au Royaume Uni. Puis, le mouvement est devenu international et comptait plus de 350 initiatives officielles.
2. Cette originalité semble à la source du succès que connait le mouvement des villes en transition, mais elle suscite aussi des critiques, notamment sur le manque d’engagement politique. Ce qui n’est pas juste dans le vrai sens du mot politique puisque le mouvement de transition s’implique dans les affaires de la cité. En revanche, la transition en mettant l’accent sur une vision positive, laisse à tout un chacun la liberté de ses engagements et de son indignation dans les structures appropriées.
Actualités
Réseaux en Transition
Facebook
Facebook
GOOGLE
http://salontransition.fr/linitiative-locale/">
TWITTER
Arbraccueil